Après les GAFA, les NATU participent à l’uberisation de la société

Google, Apple, Facebook et Amazon (les GAFA) ont révolutionné notre vie quotidienne. L’uberisation de la société et notre tendance à vouloir disposer toujours plus vite et simplement (plus qu’à posséder !) laissent apparaître de nouveaux compagnons pour nos existences de simples mortels, les NATU : NetFlix, Airbnb, Tribe et Uber

Ces applications suivent (ou créent ?!) l’évolution de la société qui voit le partage comme valeur portée en étendard. C’est ça aussi l’uberisation de la société : je veux disposer plus que posséder.

 

C’est un sacré changement sociologique. Après des générations qui ont accumulé, les Y et les Z veulent disposer. On réfléchit donc à la fin plus qu’aux moyens. On se recentre sur le besoin et on invente des nouvelles solutions. Qui en plus vont nous procurer beaucoup plus de bénéfices que nos ancestrales habitudes.

  • Exemple : j’ai besoin de me véhiculer jusqu’à l’autre bout de Paris – La solution : Uber ! – Le bonus : Facile et service maximum !
  • Autre exemple : j’ai besoin de me véhiculer à l’autre bout de la France – La solution : BlaBlaCar ! – Le bonus : Facile et pas cher !

De même, pourquoi investir dans une résidence secondaire, quand le partage d’appartements est ultra-facile sur Airbnb !

Et cette logique tend à s’appliquer à tellement de domaines : la musique, le cinéma, les loisirs…

Je n’ai plus besoin de posséder pour utiliser, profiter, voyager, écouter… Et pour le savoir et les connaissances : ça marche aussi comme ça ?

Ai-je encore besoin d’avoir des connaissances puisque tous les savoirs sont recensés, expliqués, théorisés sur internet ?

Perso, j’ai tendance à penser que oui, mes connaissances renouvelées chaque jour (pas comme toutes mes cellules malheureusement) me permettent de réfléchir par moi-même, d’avoir une opinion : un libre-arbitre et une liberté d’esprit en somme.

Et vous, vous en pensez quoi ?!

O.

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *